Monde > Église

Capture1

Capture2

 Le réseau des écoutants est constitué de chrétiens catholiques, religieux. Ses prêtres, laïcs formés à l’écoute. Ils reçoivent en moyenne une dizaine d’appels par heure. L’anonymat des personnes qui appellent est respecté. Elles sont de profil très divers : personnels de santé, aumôniers, personnes isolées, malades, précarisées, hommes et femmes de tous âges…
Les thèmes abordés sont variés : très pratiques (sur l’organisation de la Semaine Sainte, la demande d’un aumônier pour visiter un malade, sépulture…) ou spirituelle (pourquoi le mal, comment prier). Une quête de sens dans ce que chaque appelant est en train de vivre apparaît toujours et repose la question des relations familiales, de la solitude, de l’accompagnement dans la vieillesse, l’angoisse et les épreuves de la vie.
Pour les accompagner dans leur mission, l’équipe organisatrice de la cellule d’écoute Covid 19 a mis en place un « Guide de l’écoutant » : comment se préparer à l’écoute, prendre l’appel, accueillir une parole, répondre… avec empathie et sans jugement. Accompagner, apaiser, initier un chemin… c’est là que se tisse la relation écoutant/écouter.

Parce que cette initiative s’inscrit dans un processus plus large, les écoutant sont invités, si cela est nécessaire, à rediriger chaque appelant des contacts en proximité, au niveau du diocèse ou des services sociaux. Par exemple, les questions relatives aux sacrements (réconciliation, onction des malades) ou aux obsèques sont systématiquement renvoyées aux diocèses ou aux paroisses.
Dans cette écoute, il se vit un véritable service d’Eglise qui répond à une attente spirituelle et de quête de sens développée en ce temps de confinement.
A ce jour : 280 écoutants sont mobilisés 7 jour/7 de 8h00 à 22h00, sur 750 plages d’écoute. Plus de 1000 appels ont été reçus depuis l’ouverture de la ligne. La durée moyenne des appels varie entre 5 et 30 minutes.
Cette cellule d’écoute est mobilisée tout le temps du confinement. (texte du site de la CORREF : https://www.viereligieuse.fr/0806-700-772-un-numero-d-appel-catholique-pour-ne-pas-rester-seul-avec-ses )

Capture
 

N'hésitez pas à en parler autour de vous et à faire connaître ce numéro. Je fais partie du réseau d’écoutant et je mesure à quel point cette écoute et les renseignements qui peuvent être donnés peuvent aider ceux et celles qui sont affrontés à la solitude, à la maladie du Covid-19, à la peur… mais aussi pour l’écoute de soignants, de membres de famille… pour trouver des réponses à des demandes sacramentelles, pour contacter l’aumônier de tel hôpital où se trouve un proche, pour l’organisation d’une sépulture avec une présence d’Eglise… Au-delà de tout cela la quête de sens, la question de la place, de la présence de Dieu allant jusqu’à se poser la question si Dieu est responsable de cette pandémie.

Faire connaître largement ce numéro, mais aussi nous unir par la prière en confiant au Seigneur,  les appelants et les écoutants.

                                                                                                        Sr Anne Marie David, fdl